Windows 10 : nouvelle bêta mise à jour 2020

Windows 10 November 2019 Update

Microsoft a annoncé que la November 2019 Update (nom de code 19h2) était prête à être livrée sur les PC et tablettes Windows. Cette version N° 1909 pourrait commencer à être poussée à partir du 12 novembre selon notre confrère américain Zac Bowden. Comme les précédentes mises à jour, elle sera délivrée par vagues pour ne pas toucher un trop grand nombre de personnes en cas de problème technique. Pour ceux désirant l'installer immédiatement, il est déjà possible de la télécharger. Pour cela, il suffit d'ouvrir l'application Paramètres de Windows 10, puis de se rendre dans Mise à jour et sécurité, cliquer sur Programme Windows Insider  et ensuite sur le bouton Commencer. Il est nécessaire d'avoir préalablement installé la mise à jour précédente de Windows 10 : la Windows 10 May 2019 Update  (voir le détail sur le post officiel de cette annonce).
Une fois n'est pas coutume, cette mise à jour se veut minimaliste. Elle introduit quelques évolutions ergonomiques, par exemple la possibilité de créer un événement à la volée en ouvrant le calendrier au dessus de la barre de tâches. Elle optimise aussi les performances globales du système, notamment la consommation électrique pour les PC dotés de certains processeurs.  Côté entreprises, Microsoft introduit la possibilité d'adapter le paramétrage de l'OS en mode S pour exécuter des applications Win32 depuis Windows Intune. Sur le front des outils de sécurité, il livre une version de Windows Defender Credential Guard pour les architectures ARM64 et améliore Windows Defender Antivirus. Autant dire que cette mouture n'introduit pas de nouveautés majeures. 

La première mise à jour de 2020, en bêta 

Microsoft se concentre désormais sur la prochaine mise à jour de Windows 10. Nom de code : 20h1 (numéro 1909).  Cette mise à niveau est d'ores et déjà disponible en bêta (Build 19013) et pourrait être finalisée dès décembre 2019 selon Windows Central.  Parmi ses principaux objectifs, elle vise à aboutir à un noyau Windows commun à toutes les OS de Microsoft, en recouvrant y compris la version serveur de Windows supportant le cloud Azure du groupe américain. Parmi les nouveautés saillantes introduites dans les premières préversions de cette 20h1, on relève :
  •  L'app Your Phone. Une toute nouvelle application fera son apparition avec la mise à jour 20h1. Baptisée Your Phone, ou Votre Téléphone en français, elle est conçue pour émuler l'écran d'un smartphone Android sur son ordinateur ou sa tablette. Prenant en charge les Galaxy S10, S10+, S10e, S10 5G de Samsung, elle permet d'ouvrir des applications Android, d'émettre ou répondre à des appels téléphoniques sur son smartphone depuis son terminal Windows., mais aussi d'accéder à l'historique du téléphone, de synchroniser ses fichiers, son calendrier, piloter des notifications, SMS, MMS...

  • Le moteur de recherche de l'explorateur de fichiers introduit un système d'autocomplétion affichant une série de suggestions de documents au fur et à mesure de la saisie du nom d'un fichier. Il intègre aussi des résultats issus du web.

  • S'affranchir des mots de passe. Une option permettant de s'affranchir du mot de passe de connexion à Windows 10 fait son apparition. Une fois celle-ci sélectionnée, l'utilisateur basculera sur un autre type d'identification, par code PIN ou par reconnaissance biométrique (faciale, d'iris ou d'emprunte digitale) via la fonction Windows Hello.

  • Cortana prend son indépendance. L'assistant vocal Cortana se détache de Windows et fera l'objet d'une application indépendante (lire l'article : Microsoft veut faire de Cortana un assistant intelligent universel).  Dans cette logique, Cortana sera entièrement découplé de la barre de tâche, et pourra s'ouvrir et se manipuler comme n'importe quelle fenêtre logicielle. 

  • La réintroduction des PowerToys. Initialement développés pour Windows 95 et Windows XP, les PowerToys sont des utilitaires de personnalisation. Microsoft prévoit de les réintroduire à l'occasion de la mise à jour 20h1. Deux PowerToys sont pour l'heure annoncés : un guide des raccourcis clavier de Windows, et une fonctionnalité baptisée FancyZones permettant de réorganiser l'écran en parties pour y loger des fenêtres d'application.

  • Un centre d'alertes revu. Il introduit notamment la possibilité de trier les alertes par applications ou de les désactiver pour certaines d'entre elles
  • Des applications qui se relancent au démarrage. Les applications modernes de type UWP (Universal Windows Platform) utilisées lors de la dernière session du système d'exploitation pourront être automatiquement relancées au démarrage ou redémarrage de l'OS, à la manière des sessions de navigations web.

  • Refonte du mode tablette. Microsoft entend proposer un écran en mode tablette qui se rapproche plus de celui du mode PC de Windows qu'auparavant, avec simplement quelques différences en termes de contrôles tactiles.

  • Une version optimisée du sous-système Linux. Conçu pour exécuter des applications Linux sur Windows, le WSL (Windows Subsystem for Linux) se contente jusqu'ici d'émuler l'API du noyau Linux, mais sans l'intégrer dans son ensemble. Avec la mise à jour 20h1, il embarquera ce dernier. Objectif :  réduire le temps de lancement des logiciels Linux en optimisant l'emprunte mémoire et en réduisant le nombre de composants matériels sollicités.   

Plus récente Plus ancienne