Un virus capable de surveiller les iPhone

Il suffisait de visiter, depuis son iPhone, un site Web infecté. En quelques secondes, tous les secrets qu’il renfermait étaient éventés, copiés par un virus informatique sans que l’on remarque rien. Messages, photos, localisation, pas grand-chose n’échappait à ce logiciel malveillant découvert par les chercheurs en sécurité informatique de Google. Ils en ont révélé l’existence jeudi 29 août, surprenant bon nombre d’experts en la matière.

Leur découverte est en effet déroutante. D’abord, le virus met en œuvre 14 vulnérabilités dans le logiciel qui équipe téléphones mobiles et tablettes d’Apple, pourtant considéré comme bien sécurisé. Selon les chercheurs de Google, le virus a été actif pendant plus de deux ans, à partir de 2016, et fonctionnait jusqu’au 7 février, quand Apple a corrigé ces défauts après avoir été prévenu par les chercheurs. Le virus était parfaitement efficace, y compris sur les tout derniers modèles d’iPhone, équipés de la plus récente mouture d’iOS. S’il suffit aujourd’hui de mettre à jour son téléphone, il était à l’époque impossible de s’en protéger.


Infecté par la simple visite d’un site Web

D’autant plus que le vecteur d’infection était particulièrement furtif : il suffisait à un utilisateur d’iPhone de se rendre sur un site Web pour que, sans intervention supplémentaire de sa part, le virus pénètre dans son téléphone. Une fois à l’intérieur, ce dernier s’intéressait immédiatement aux archives des messages envoyés et reçus par l’utilisateur à travers les principales applications de messagerie, comme WhatsApp, Telegram, Gmail ou iMessage (le système de SMS d’Apple).

lemonde.
Plus récente Plus ancienne